Principe mode opératoire


Principes

La microgreffe est une technique de pointe destinée à réimplanter dans les zones de calvitie
des cheveux prélevés dans les zones à forte densité.

Les cheveux se répartissent en deux catégories distinctes :

les hormonaux dépendants qui sont susceptibles de tomber définitivement sans espoir de repousse. Leur zone d’implantation se situe sur le dessus du crâne et les non hormonaux dépendants qui sont dits « permanents ». Leur zone d’implantation se situe sur le pourtour du crâne. Le processus technique consiste à extraire, de la zone dense, des cheveux qui seront transplantés vers la zone démunie. Ces microgreffons permettent, une fois posés, une pérennité et une repousse homogène et naturelle.

Les deux techniques d’extraction pratiquées :

  • Technique de la bandelette
  • Technique FUE

Le praticien, en étroite collaboration avec son patient,
déterminera avec soin la technique qui convient pour optimiser le résultat.

MODE OPERATOIRE

historiqueLa concertation est l’un des vecteurs de la réussite d’une telle intervention. Lors de la première consultation gratuite, le praticien et son patient, établiront la stratégie idéale pour obtenir le meilleur résultat possible. La possibilité d’une micro greffe ou pas est discutée, la technique la mieux adaptée à l’environnement biologique du patient est analysée. Les alopécies androgéniques ne sont pas les seules origines possibles d’une calvitie. Une autre cause à cet état de fait est donc à rechercher avant toute intervention. Un bilan sanguin est obligatoire, il sera de toute manière prescrit, pour permettre d’éradiquer si nécessaire une cause curable. Si un traitement médicamenteux est à envisager en appoint des microgreffes pour pallier à d’éventuelles carences et éviter la chute des cheveux, le bilan sanguin facilitera les choix optionnels. La première consultation est primordiale, elle permet un devis personnalisé des besoins du patient. Le consentement éclairé du traitement microgreffe et le protocole de traitement qui lui sont remis déterminent et optimisent le résultat.

La périodicité des séances de microgreffes est déterminée par l’analyse précise du terrain d’intervention. La délimitation de la zone à traiter, le volume du prélèvement, la texture du cuir chevelu et le cheveu lui-même font l’objet d’une observation pointue. Il est à noter que ces séances ne dépassent que très rarement le nombre de deux. La date de l’opération et du bilan préopératoire peut être déterminée après un délai de réflexion de 15 jours. Toute l’équipe opératoire, forte d’une expérience de 10 années dans le domaine de la microgreffe capillaire, sera entièrement dédiée à la réussite, dans des conditions optimum, de l’intervention. Les soins post-opératoires quotidiens et les visites de suivi sont organisés. La périodicité des visites de suivi est intangible, 3 jours, 8 jours et 15 jours après l’intervention. Les oedèmes post-opératoires éventuels nécessitent de 1 à 3 jours d’éviction sociale. Il faut compter 6 mois après l’intervention pour que le résultat définitif soit probant et visuellement concret.