Présentation


Techniques FUE et FUT

Vous souhaitez gommer une calvitie naissante, une cicatrice due à une intervention située dans le cuir chevelu, etc. Deux techniques de micro greffe capillaire sont envisageables, selon l’importance de la calvitie, la nature du cheveu et de vos attentes : la technique FUT (Follicular Units Transplantation) et FUE (Follicular Units Extraction).

La méthode FUE

consiste à implanter un cheveu à la fois. L’unité de cheveu est prélevée avec une micro pince dans une zone définie, dans laquelle la repousse commence au bout de quelques jours. Les cheveux sont ensuite transplantés sur la zone à regarnir où de très petites incisions sont réalisées à l’aide d’une aiguille. Il est possible de transplanter jusqu’à 50 cheveux par cm2. Plusieurs séances sont parfois nécessaires pour aboutir au résultat final. Cette technique est particulièrement indiquée dans des cas de légère calvitie ou de cicatrices post opératoires. L’avantage est qu’elle ne laisse pas de marque au niveau de l’endroit où les cheveux ont été prélevés. Il n’y a ni saignement, ni point de suture profond. Le patient peut donc reprendre son activité professionnelle immédiatement. L’opération est également indolore du fait de l’anesthésie locale réalisée. La repousse des cheveux s’effectue de façon naturelle, sur une durée de trois à six mois. Par ailleurs, les cheveux greffés ne risquent pas de tomber, comme vos cheveux naturels, car ils ne réagissent pas à l’hormone mâle. Le coût de la technique FUT varie selon la taille de la zone à traiter, mais la séance est facturée entre deux et quatre mille euros.

La greffe folliculaire FUT

implant-capillaireAussi appelée « technique de la bandelette », est, elle, recommandée lorsque la calvitie est de taille plus importante. Il ne s’agit pas de multiplier les cheveux, mais de les prélever dans une zone où il y en a beaucoup, pour les réimplanter dans une zone où il y en a peu ou plus. L’intervention dure plusieurs heures et est réalisée sous anesthésie locale. Une bandelette de cheveux de plusieurs centimètres de long et de large est découpée à l’arrière du crâne, dans l’épaisseur de la chevelure. La cicatrice est ainsi presque invisible. Si plusieurs séances sont nécessaires, le praticien prélève une nouvelle bandelette au niveau de la première cicatrice. Il fractionne ensuite la bandelette grâce à un microscope et implante les greffons à l’aide d’un micro bistouri, de manière à respecter l’implantation naturelle du cheveu. Le patient peut également reprendre rapidement ses activités et il s’agit de la formule la moins coûteuse. Autre avantage : les cheveux poussent plus rapidement que dans le cadre de la FUE, quelques jours seulement après l’intervention.

Vous satisfaire au travers d’un résultat sur mesure et naturel
en un minimum de séances

Dr. Paul Benet